En tant qu'heureuse détentrice d'une carte de cinéma illimité, j'ai tendance à la jouer plutôt aventureuse (ou laxiste) dans la sélection de ce que je vois.

Vendredi soir, je me joins donc à une amie elle aussi détentrice blablabla, nous nous sustentons de sushis avant de nous diriger vers le cinéma le plus proche sans aucune foutue idée de ce que nous allions voir.

Après quelques hésitations devant les différentes affiches, nous avons opté pour le film susnommé. Notre argument principal étant que ça avait l'air tellement pourri au vu de la bande annonce, qu'on ne pouvait finalement être qu'agréablement surprises. Argument choc, vous en conviendrez...

Donc nous nous sommes retrouvées devant cette daube qui retrace 3 journées de Marie-Antoinette durant l'été 1789. Et je ne vais pas vous mentir, j'ai trouvé ça extrêmement mauvais. Confus, mal joué, irréaliste. Une caricature de film français d'époque. Où l'on apprend, tenez-vous bien, que la reine avait de franches tendances lesbiennes. Comme à peu près les 3/4 de ses dames de compagnie, d'ailleurs. Ah ben oui, on nous l'avait jamais faite celle là mais bon il faut bien titiller l'imagination du mâle lambda, sous peine de pondre un énième film sur la révolution française.

Si l'on ajoute à cette ridicule tentative de faire bander les masses un jeu d'acteurs (enfin surtout d'actrices, pour le coup) franchement déplorable, et une image de qualité médiocre, on obtient l'un des films les plus fades et brouillon que j'aie vus depuis un moment. Léa Seydoux, que je ne portais déjà pas spécialement dans mon coeur, crache à notre visage sa mollesse et son absence mutique d'expressions.

Ah, si, peut-être, une chose à sauver: l'un des seconds rôles, joué par Julie Marie Parmentier, qui détonne de fraîcheur et de justesse au milieu du reste. Et puis l'éclatante beauté de Diane Kruger, qui m'émeut chaque fois (on a peut-être bien toutes un fond lesbien, finalement...)et qui n'est pas loin de compenser son manque de talent de comédienne.

Enfin, voilà, pour résumer, un excellent film, que je vous recommande chaudement! Heureusement que les sushi étaient bons...